Menu

AEI : Conférence sur les grandes mutations technologiques et NMD Marocain



Quel positionnement stratégique pour le Maroc dans le cadre de son nouveau modèle de développement ?

La rencontre aura lieu le samedi 30 novembre 2019 à partir de 09H00
Lieu : Université Mohammed VI des Sciences de la Santé - Anfa City
Bld Mohammed Taïeb Naciri, Commune Hay Hassani Casablanca



La science, la technique et l’innovation constituent une composante importante dans la proposition de modèle égalitaire de développement humain durable au Maroc faite par le parti de l’Istiqlal.

Le renforcement des capacités des pays en développement dans ces domaines peut les amener à jouer un rôle moteur dans l’amélioration de la productivité de leurs facteurs humains et matériels, de leur croissance économique, dans la création d’emplois, l’amélioration de l’inclusion territoriale et sociale et dans la promotion de la durabilité environnementale.

Bien évidemment, l’évolution technologique a toujours existé et ses effets sur le monde, en général, et sur la société marocaine, en particulier, se sont faits ressentir à des degrés divers selon leurs capacités d’anticipation et d’adaptation respectives.

Mais ce qui caractérise la période actuelle, c’est que plusieurs nouvelles technologies, une vingtaine environ, sont porteuses de grands changements, profondément disruptifs, révolutionnant leurs domaines d’activité, et au-delà, ouvrant des champs d’application, en partie inconnus pour le moment.

Sans prétendre à l'exhaustivité, les principales mutations technologiques d'actualité sont :
i) les di érents étapes d'internet et du mobile,
ii) l'internet des objets (Internet of Things),
iii) l'automatisation du travail lié au savoir (automation of knowledge work),
iv) la technologie du Cloud et du Big Data,
v.) l'intelligence artifcielle, la robotique avancée et l'apprentissage-machine (machine-learning),
vi) les véhicules autonomes et quasi autonomes,
vii) la génomique et la médecine de nouvelle génération,
viii) les nanotechnologies,
ix)le stockage d'énergie,
x) les énergies renouvelables,
xi) les matériaux avancés,
xii) l'impression 3D,
xiii) l'industrie4.0,
xiv) les techniques avancées de prospection pétrolière et de gaz,
xv) la blockchain, etc.

Ce qui rend ce constat bien plus aigu, c’est que ces révolutions technologiques vont avoir lieu globalement de manière simultanée, dans un horizon assez proche.
Et par conséquent, les effets croisés e t les synergies entre chacune de ces ruptures technologiques et de l’ensemble d’entre-elles augurent d’un futur, assez proche, peu connu aujourd’hui. Ses effets pourront porter sur tous les aspects de la vie ; qu’ils soient liés au développement humain, économique, environnemental , social, culturel, géopolitique, sécuritaire, sanitaire ou militaire.

C’est pour ces raisons que l’Alliance des Economistes Istiqlaliens considère que notre Pays, le Maroc, ne peut rester indifférent à ces changements technologiques et sociétaux. Il n’est plus possible de considérer que la recherche, le développement et l’innovation technologiques ne sont que l’affaire de nations dites avancées.


Le Maroc doit se définir et planifier un positionnement réfléchi et réaliste par rapport à cette nouvelle révolution technologique. 

Notre Pays doit actionner ses instruments de veille et d’intelligence technologique. Notre Pays doit se positionner comme contributeur de rang mondial à l’innovation technologique dans le ou les domaines qu’il lui appartient de dé nir.

Il est temps que le Maroc formule une stratégie nationale en matière des Sciences et de technologies en agissant, notamment sur l’université et les instituts de recherche, en augmentant sérieusement les budgets de R&D, et en veillant à une exploitation plus e ciente des technologies de l’information et des communications dans la production et la consommation. Les innovations dans le domaine de l’écologie et des sciences de la vie doivent faire partie intégrante de cette stratégie.

Dans ce cadre, l’Alliance des économistes Istiqlaliens organise une rencontre ouverte aux personnes intéressées par les sujets du développement et de la technologie avec la participation de chercheurs, d’opérateurs économiques, de décideurs publics, de la société civile et d’experts nationaux et internationaux pour :

- Présenter les principales ruptures technologiques, identifiées et attendues, pour les 20 prochaines années dans le monde et s’informer sur les principaux effets prévisibles de ces techniques;
- Le positionnement et la préparation du Maroc aux technologies identifiées;
- Les différentes stratégies à adopter par notre pays pour intégrer, de manière active et volontariste, certaines de ces technologies dans son modele et ses programmes de développement.

Cette rencontre fait partie des actions d’approfondissement que compte apporter l’AEI aux principaux axes présentés par le Parti de l’Istiqlal dans le cadre de sa proposition du nouveau modèle de développement pour le Maroc :

« le modèle égalitaire de développement humain durable ».

La rencontre aura lieu à Casablanca le samedi 30 novembre 2019 à partir de 09H00:

Lieu : Université Mohammed VI des Sciences de la Santé - Anfa City : Bld Mohammed Taïeb Naciri, Commune Hay Hassani 82 403 Casablanca, Maroc

Alliance des Economistes Istiqlaliens
Abdellatif MAZOUZ Président

 

PROGRAMME

09h00 – 09h30 Accueil et enregistrement des participants.
09h30 – 10h30 Séance d’ouverture.

Mot de bienvenue du Président de l’AEI • Pr Abdellatif MAZOUZ
Allocution du Secrétaire général du parti de l’Istiqlal • Dr Nizar BARAKA

Mot du Coordonateur de la rencontre • Karim ZAHER
Keynote Speaker Gilbert FRADE : Le TOP 10 des nouvelles technologies qui marqueront le monde : Quelles opportunités pour le Maroc.

10h30 – 12h00 1er Panel : Les grands choix technologiques possibles pour le Maroc, quelques cas d’illustration
Dr Rachid EL YAZAMI : Rôle de la batterie Lithium dans la transition énergétique au 21ème siècle: quelles possiblités pour le développement de l’écosystème énergétique marocain.
Mr Adnane BENCHEKROUN : Intelligence Artificielle : De l’humain réparé à l’humain augmenté.
Pr Gabriel MALKA : Les enjeux de la santé au Maroc et la médecine du futur.
Mr Karim ZAHER : Positionnement du Maroc dans la nouvelle thérapie par les cellules
souches en Afrique.
Mr Azzedine ELMOUNTASSIR BILLAH : Témoignage d’une success story dans la santé.

12H00 - 12H15 Pause Café

12h15 – 13h45 2éme Panel : Quel positionnement technologique pour l’université, les centres de recherches et l’entreprise ? Quels modèles de partenariat mettre en place ?
Mme Fatiha CHERRADI : L’innovation et la digitalisation sont des accélérateurs
de la transformation du secteur agricole: cas Al Moutmir.
Mme Nawal CHRAIBI : Le cas du Centre de R&D MAScIR : Succès, difficultés et recommandations.
My Ahmed KETTANI : Les facteurs clés du développement de la recherche scientifique
et propositions de mesures.
Pr Najib Zerouali : Les facteurs clés du développement de la recherche scienti que et propositions de mesures
Mr Med Chakib Rifi : Témoignage d’une success story en économie solidaire.

Débats

13h45 – 14h00 Lecture des recommandations et conclusions.

14h00 Clotûre






Avertissement : Il est à noter que la version officielle de ces publications demeure la version en arabe publiée sur le portail istiqlal.info



Inscription à la newsletter






Mizane l'application mobile "All in one du Parti de l'Istiqlal





Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube