Menu

ANSI : DOTER LE MAROC D'UNE VÉRITABLE POLITIQUE SPORTIVE



« L'Alliance Nationale des Sportifs Istiqlaliens (ANSI) » a organisé plusieurs manifestations pendant la période du confinement . Le but étant de contribuer au développement effectif de l’activité sportive en participant la réflexion et en présentant des réponses effectives aux problèmes qui entravent la marche sportive dont notamment le l'absence d'une politique sportive nationale codifiée par une Loi-cadre et ses conséquences sur le niveau de la pratique et le manque de visibilité pour les sportifs quant à démarche à suivre .



ANSI  : DOTER LE MAROC D'UNE VÉRITABLE POLITIQUE SPORTIVE
L’ANSI a tenu une réunion  par visio-conférence , pour discuter et évaluer l'impact  de la pandémie Covid19 sur le mouvement sportif national  , en présence du SG du Parti le Dr Nizar Baraka , le  président  Me Belmahi et les membres du Comité Directeur en présence de parlementaires , de potentialités sportives et militants du Parti .

Pour Dr NIZAR  , le sport et ses relations avec la société marocaine a toujours été au cœur des intérêts du le Parti de l'Istiqlal qui a toujours considéré le sport et encouragé sa pratique du fait qu'il s'agit d'un secteur porteur à plusieurs dimensions .

En plus c'est un secteur qui est  érigé en droit constitutionnel (Articles 26, 31 et 33 ) et un chantier qui vise le développement humain , et bénéficiant de la grande sollicitude royale . Il a en ce sens rappelé les fondements de la Lettre Royale adressée aux Assises Nationale de Skhirat (OCTOBRE 2008).

Il a  rappelé les bienfaits du sport , tant sur le plan de la santé , que celui du bien-être  . IL ainsi rappelé que le Groupe de l'Unité et de l'Egalitarisme au Parlement avait  déposé un projet de loi pour doter les Sportifs d'une Couverture Sociale à l'instar des autres composantes de la Société marocaine , pour les prémunir contre les aléas de la vie et leur permettre de pratique en toute confiance .

Un débat s’en est suivi qui a permis de faire l’esquisse de la stratégie à adopter qui devra reposer sur une gestion efficiente de cette mission d'intérêt général , qu'est le sport , comme précisé dans le préambule de la loi 30-09 sur le sport et l'éducation physique .

Le dénominateur commun à toutes  les interventions est le binôme solidarité et décentralisation (infrastructures, sport scolaire , rôle des Collectivités Locales , formation , recherche scientifique , ressources humaines ...) .

C'est pourquoi les intervenants  ont insisté sur le rôle des antennes régionales de l’Alliance dans le cadre d'une approche de proximité pour mieux vulgariser ces recommandations au niveau des collectivités gérées par des Istiqlaliens ,    tout en proposant , s'il ya lieu ,des alternatives qui seront étudiées par le  Comité Directeur de l’Alliance.

Les orateurs qui se sont relayés , se sont réjouis de voir réunir des représentants de disciplines sportives variées, aux côtés de médecins, de profs universitaires, d’hommes politiques, d' élus, d'anciens sportifs, des journalistes … une mosaïque qui est á mettre l'actif  de l’Alliance , pour  plus d’envergure et surtout plus de réalisme dans le diagnostic de la situation du sport national et des alternatives devant contribuer à la correction des dysfonctionnements.

Les recommandations seront  mises  à la disposition des partenaires Istiqlaliens pour les exposer devant les deux chambres du Parlement et les défendre par les Groupes du Parti . Tout le monde est unanime à reconnaitre que le sport reste encore le parent de la politique socio-éducatif du Gouvernement alors que ce secteur recèle un potentiel énorme capable de s’ériger en levier de développement économique et constituer une belle vitrine pour le pays. Cette négligence est d’autant plus inacceptable que le sport a été constitutionnalisé en tant que droit humain fondamental.

Autant dire que le mal du sport, relève t-on, est du plutôt au manque de politique nationale , de volonté que de l’absence de moyens. Ce point devra constituer un des axes principaux de la plaidoirie  devant le Parlement et un chantier à réaliser en proposant les solutions idoines, imaginées par les hommes du terrain .

Après les interventions qui ont mis le doigt sur les forces et faiblesses du sport marocain et discussions , la réunion  a discuté les autres points de l'ordre du jour , notamment la formation , les infrastructures et la place du sport dans le projet sociètal ,á savoir le modèle de développement .

Les composantes du Parti , tant au niveau national (Parlementaires , Conseillers de la 2 ème chambre , et 11 autres Alliances notamment ) qu'au niveau local et régional (élus locaux et régionaux ) , déterminés à mettre les fondements de la Constitution en pratique vont dorénavant accorder plus d'attention au sport et aux sportifs et donc de remettre les choses à leur place et rappeler les véritables enjeux et valeurs d’une société marocaine éprise des grandes valeurs de paix et de convivialité

La réunion s’est félicitée de  cette rencontre , qui mérite plagiat de la part des autres organisations politiques pour permettre à la galère d’accoster sans encombres, pour des horizons prometteurs à une jeunesse envieuse de garantir son avenir et servir son pays par le sport et ses grandes valeurs notamment .

Président ANSI : Belmahi Mohamed






Avertissement : Il est à noter que la version officielle de ces publications demeure la version en arabe publiée sur le portail istiqlal.info




Inscription à la newsletter











Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube