Menu

Ahmed Toumi: La nécessité d'introduire un projet de loi de finances rectificative



Le groupe Istiqlalien de l'unité et de l'égalitarisme à la Chambre des représentants renouvelle son appel à la nécessité d'introduire un projet de loi de finances rectificative qui réponde aux exigences relatives à cette période et à la bonne gestion des politiques publiques.




Le groupe Istiqlalien de l'unité et de l'égalitarisme, à la Chambre des représentants, est intervenu dans la discussion du projet de loi exigeant l'approbation du projet de décret-loi pour dépasser le plafond des financements extérieurs. Ce projet qui vient contrer les effets négatifs de la pandémie du Coronavirus sur l'économie nationale et les économies mondiales.

Au nom du groupe Istiqlalien, M. Ahmed Toumi a souligné que ce projet vise à trouver des moyens de sécuriser les actifs en monnaies fortes, qui a connu une baisse sans précédent, sous l'effet de l'impact des secteurs économiques concernés, notamment les secteurs exportateurs, le tourisme, l'investissement étranger direct, en plus des transferts de Marocains résidents à l'étranger.

Le membre du groupe Istiqlalien a noté que le recours du Maroc à ces emprunts extérieurs pose un réel problème qui réside dans le poids de la dette des générations futures, tant que ces fonds seront affectés principalement à l'importation de produits de consommation au lieu de les investir dans les secteurs productifs.
Il a déclaré que le gouvernement doit élaborer un plan stratégique pour faire face à cette situation, qui ne cache pas ses risques non seulement pour l'économie nationale et l'équilibre financier, mais aussi pour la position du Maroc parmi les nations et la confiance dont il jouit.

Dans ce contexte, M. Toumi a souligné que le groupe Istiqlalien renouvelle son appel à la nécessité d'introduire un projet de loi de finances rectificative alternative qui réponde aux exigences relatives à cette période et à la bonne gestion des politiques publiques avec ses orientations, choix et priorités, soulignant la volonté du groupe Istiqlalien de voter favorablement sur le projet de décret d'une loi qui requiert la promulgation de dispositions relatives à l'état d’urgence sanitaire et aux procédures annoncées.
 






Avertissement : Il est à noter que la version officielle de ces publications demeure la version en arabe publiée sur le portail istiqlal.info




Inscription à la newsletter











Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube