Menu

Communiqué du Comité Central du Parti de l'Istiqlal - 03 Avril 2021





Communiqué du Comité Central du Parti de l'Istiqlal - 03 Avril 2021

Le Comité central du Parti de l'indépendance s'est réuni lors de sa huitième session, samedi 03 avril 2021, à distance en vidéoconférence, dirigée par le Secrétaire général, Nizar Baraka, conformément aux dispositions de l'article 69 du Statut du Parti.

Cette session s'est distinguée par l'importante présentation politique délivrée par le Secrétaire général, devant les membres du Comité central, dans laquelle il a traité la situation politique dans notre pays dans le contexte des prochaines élections, ainsi que la situation sociale en vue de la mise en œuvre du projet Royal lié à la généralisation de la protection sociale. M. Baraka a souligné la nécessité de créer les ruptures nécessaires avec les voies menant à la crise au niveau économique et social afin de créer le changement que tous les Marocains recherchent.

Après une discussion approfondie des membres du Comité central concernant les différents aspects de la vie publique dans notre pays, les participants ont convenu de publier la déclaration suivante:

Premièrement : Les membres du Comité central ont loué le contenu de l'importante présentation politique délivrée par le Secrétaire général, dans laquelle il a présenté une analyse approfondie de l'évolution politique et sociale de notre pays, et une vision prometteuse pour surmonter diverses contraintes en vue de l'appropriation collective du nouveau modèle de développement, et faire sortir notre pays de la zone grise marquée par l'hésitation, l’opacité et l'absence de vision stratégique pour l'avenir à la lumière des changements internationaux et nationaux rapides. Les membres du Comité central louent également le contenu du rapport présenté par la commission des affaires économiques et sociales sur la protection sociale.

Deuxièmement: Les membres du Comité central du Parti de l'Istiqlal réaffirment la nécessité de poursuivre la mobilisation nationale derrière Sa Majesté le Roi, que Dieu l’assiste, afin de renforcer les importants acquis réalisés par la cause de notre intégrité territoriale, dont le dernier a été la reconnaissance par les États-Unis d'Amérique du Sahara marocain, et l'ouverture de nombreux pays amis et frères de leurs consulats à Laâyoune et Dakhla. Dans ce contexte, le Comité central appelle tous les partis politiques à activer le contenu de l'appel de Laâyoune, à élever le niveau de vigilance, et à mobiliser la diplomatie partisane et populaire.
Il appelle également à accélérer la primauté des régions du sud dans l’activation de la régionalisation avancée, et à la mise en œuvre de la proposition d'autonomie sous souveraineté marocaine comme solution politique unique, permanente et concertée, capable de répondre à diverses aspirations et d'assurer la stabilité et une vie décente.

Troisièmement: Le Comité central affirme la nécessité de fournir toutes les conditions pour le succès des prochaines élections dans notre pays et d'en faire un élément de soutien à la cause de notre intégrité territoriale, à travers la mobilisation pour augmenter le taux de participation politique et électorale, renforcer le front intérieur et produire des institutions élues véritables, et un gouvernement fort, harmonieux, solidaire et responsable avec un esprit réformiste et qui possède une vision future pour faire face aux défis externes, et la forte volonté de changer et de rompre avec des politiques stériles et des pratiques dépassées , et faire face à tous les défis engendrés par la pandémie, en plus de la mise en œuvre du nouveau modèle de développement sur le terrain.

Quatrièmement: A cet égard, le Comité appelle à la consolidation des acquis dans le domaine des droits de l'homme et des libertés, à l'achèvement de la construction de l'état de droit et des institutions, en réponse au plafond constitutionnel avancé, politiquement et en matière des droits de l’Homme, et à la mobilisation des mécanismes de dialogue et de débat public.

Cinquièmement: Le Comité central souligne la nécessité de l’adoption d’une concurrence politique honnête entre les partis lors des élections, de protéger le processus électoral de toutes violations, quelles que soient leur forme et leur source, et appelle à la non-exploitation des ressources, des capacités et des fonds de développement à des fins électorales étroites, et souligne la nécessité pour les composantes du gouvernement d'assumer la responsabilité politique et morale pendant la période pré-électorale.

Sixièmement: le Comité central appelle au lancement d'un nouveau contrat social qui établit une nouvelle génération de droits économiques, sociaux, culturels et environnementaux, et qui assure une vie décente aux citoyennes et citoyens conformément aux principes d'égalité, d'équité et solidarité. Il considère également que le chantier Royal de généralisation de la couverture sociale constitue une véritable révolution sociale, et un rempart indispensable dans le modèle de développement, et que tous les nouveaux mécanismes et conditions juridiques, financières, sanitaires et humaines doivent être fournis pour sa réussite et l'environnement favorable pour l’accueillir.

Septièmement: Le Comité central appelle à adopter une approche citoyenne marquée par la dignité et la considération, loin de créer des tensions sociales, et au respect du droit de manifester pacifiquement, et dans le traitement du dossier des enseignants contractuels, et il appelle le gouvernement à trouver une solution définitive à ce dossier, à l'équité envers ce groupe, à la jouissance de tous ses droits et la fin de la discrimination entre les hommes et les femmes.


 






Avertissement : Il est à noter que la version officielle de ces publications demeure la version en arabe publiée sur le portail istiqlal.info



Inscription à la newsletter










Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube