Menu

Communiqué du Comité central du Parti de l’Istiqlal





Communiqué du Comité central du Parti de l’Istiqlal

Le Comité central du Parti de l’Istiqlal a tenu sa sixième session ordinaire à distance, le samedi 27 juin 2020, présidée par M. Nizar Baraka, Secrétaire Général du parti, conformément aux dispositions de l’article 69 du statut du parti.
La réunion a commencé par une lecture d'Al-Fatiha en hommage à l'esprit du frère Hassan Cherkaoui et à tous les militants décédés entre les deux sessions du Comité central, ainsi qu'aux citoyennes et citoyens décédés suite à la pandémie du Coronavirus, à l'intérieur comme à l'extérieur du Maroc.

Ensuite, Monsieur le Secrétaire Général du parti a présenté un exposé politique important dans lequel il a traité de la situation politique, économique et sociale à la lumière des répercussions du COVID-19, ainsi que la vision du parti pour sortir de la crise et de surmonter les échecs et les diverses déséquilibres issus de la pandémie, et de réaliser une relance économique socialement et écologiquement responsable pour protéger les gains, et la construction conjointe d'un avenir prometteur dans notre pays.

Cette session s'est également distinguée par les exposés importants présentés par les présidents de la Commission des affaires économiques et sociales, de la Commission de la Parité et de l'Egalité des chances et de la Commission des Marocains résidant à l'étranger.

Après de longues discussions caractérisées par la responsabilité et le haut esprit national exprimés par les membres du Comité central, et après une évaluation responsable de la politique du gouvernement dans le domaine de la gestion du confinement et de l'état d'urgence sanitaire, et après avoir examiné l'évolution de la situation politique dans notre pays, les membres du Comité central sont convenu de la déclaration suivante:

Premièrement: Les membres du Comité central saluent le contenu de l’exposé politique important présenté par le Secrétaire général, à savoir la clairvoyance mise en exergue et la vision politique qu’il possède entourant la situation et les divers déséquilibres et échecs politiques de ce gouvernement ainsi que ses résultats médiocres et déséquilibre au niveau de la communication, en plus de sa confusion dans la gestion de ses décisions et mesures pour faire face aux répercussions du COVID-19.
 
Deuxièmement: Les membres du Comité central saluent les décisions perspicaces de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu l’assiste, et l'approche globale et audacieuse qu'il a mise pour faire face à la pandémie du Coronavirus, fondée sur les valeurs d'unité, de solidarité, d'adhésion à la dimension humaine et de donner la priorité à la protection des citoyens, ce qui a permis à notre pays de contrôler la situation pandémique, avec un minimum de risques.
 
Troisièmement: Les membres du Comité central saluent les grands efforts déployés par les médecins, les infirmières, les pharmaciens, les femmes et les hommes des autorités publiques et territoriales de toutes sortes, les hommes de la protection civile, les hommes et les femmes de l'éducation et divers fonctionnaires, pour faire face à cette pandémie.
 
Le Comité central exprime sa grande appréciation pour le grand dynamisme avec lequel le parti a travaillé durant cette période sur le terrain au niveau de l’encadrement, la solidarité et de la sensibilisation, et pour sa large implication dans l'effort national de lutte contre la pandémie, ainsi que pour l'interaction, la vigilance, le suivi et la suggestion d'alternatives pratiques et applicables pour surmonter les problèmes soulevés. À cette occasion, le Comité exprime également sa fierté à l'égard des différentes composantes du parti, à savoir les deux groupes du parti à la Chambre des Représentants et des Conseillers, des présidents des Régions et des Préfectures, des chambres professionnelles et tous les élus, ainsi que des inspections et des bureaux du parti, et ses organisations parallèles, ses alliances et institutions professionnelles, et ses associations, avec tous leurs efforts sincères dans le domaine de l'aide sociale, solidaire et humanitaire au service de la patrie et des citoyens, avec responsabilité et esprit patriotique.

Quatrièmement: le Comité central affirme la nécessité de s'en tenir à l'option démocratique comme l'une des constantes constitutionnelles, et au mécanisme électoral comme un élément essentiel pour gagner la légitimité populaire dans la gestion des affaires publiques, et assurer la régularité du processus électoral, qui est devenu un gain politique et constitutionnel qui ne peut être négligé, et appelle à faire face à chaque tentative qui contourne la voie démocratique dans notre pays et la ramène à des pratiques passées.

Cinquièmement: Le Comité appelle le gouvernement à attribuer la position constitutionnelle à la langue Amazigh qui lui convient en tant que langue officielle du pays, et à mettre en œuvre les dispositions de la loi organique relative à l'officialisation de l'Amazigh, et à accélérer son inclusion dans la rédaction des données des documents administratifs officiels et son intégration dans la vie publique.

Sixièmement: le Comité central appelle le gouvernement à limiter ses choix excessifs dans un libéralisme déséquilibré et de travailler à reformuler les rôles de l'État dans la direction de l'État-providence, en particulier dans les domaines de l'enseignement et de la santé et d’œuvrer à fournir des services publics avec une meilleure qualité aux citoyennes et aux citoyens de manière équitable et juste, et d'accorder une attention particulière à la sécurité sanitaire et promouvoir l’enseignement public, lancer une nouvelle stratégie dans le domaine de la recherche scientifique, soutenir l'innovation et s'engager dans l'économie du savoir et l'économie numérique.

Septièmement: Le Comité central appelle à renforcer la souveraineté nationale en assurant la sécurité alimentaire, la sécurité de l'eau et la sécurité énergétique, en fournissant un financement stratégique pour les secteurs de base de notre pays, ainsi qu'en préservant la souveraineté de la décision économique et en assurant le renforcement des produits marocains en dirigeant les commandes publiques de l'État pour encourager ce produit, soutenir sa consommation et renforcer son intégration dans le tissu économique national.

Huitièmement: Le Comité loue le contenu du mémorandum du parti adressé au Chef du Gouvernement afin de sortir de la crise et de parvenir à une relance économique socialement et écologiquement responsable, afin de protéger les gains et la construction commune de l'avenir. Le Comité appelle également le gouvernement à la nécessité de définir une approche holistique intégrée pour faire avancer le pays et éviter l'approche verticale et fragmentaire qu'il adopte, et saisir les opportunités présentées par la crise de la pandémie afin de rompre avec des politiques adoptées qui ont atteint leurs limites et qui ont montré leur échec. Cela qui a produit une fragilité économique et sociale et a encore approfondi les différences sociales et territoriales et produit de la frustration et de l'indignation parmi les citoyens, en particulier les jeunes.

Neuvièmement: Le Comité appelle le gouvernement à assumer ses responsabilités, d'arrêter la détérioration de la situation sociale dans notre pays et la baisse du pouvoir d'achat des citoyens, et l'adoption d'un plan pour protéger les citoyens de la pauvreté et du déclin social de la classe moyenne. Le Comité appelle également au gouvernement d'instaurer le minimum vital pour une vie décente pour toutes les familles pauvres, de généraliser la protection sociale, réformer le système de retraite, fournir l'âge minimum de vieillesse pour les personnes âgées et le lancement d'une stratégie pour sauver des milliers de citoyens, de jeunes et de femmes du chômage et sortir les petites et moyennes entreprises de la faillite dont elles souffrent. En outre, élaborer un plan d'urgence pour l'avancement des secteurs touchés par le COVID-19.

Dixièmement: le Comité central met en garde contre la détérioration des conditions sociales et de vie dans le monde rural et appelle le gouvernement d'accélérer l'adoption d'un programme volontaire afin de réduire les écarts et de faire progresser le monde rural et les zones montagneuses et frontalières, et au lancement d'ateliers de développement local dans le cadre d'un programme entre l'État et les Régions et les collectivités locales, afin de fournir du travail et de développer les personnes et les domaines et fournir des conditions de vie décentes aux citoyens.

Onzièmement: le Comité central appelle à établir un plan d'urgence pour la gestion de l'eau et à faire face aux effets de la sécheresse, et à sauver des milliers de citoyennes et de citoyens de la soif en raison d'une mauvaise gestion de l'eau et de son surexploitation.

Douzièmement: le Comité central appelle le gouvernement à adopter des plans pour soutenir et accompagner les enfants et les femmes, les libérer des répercussions négatives du COVID-19, des souffrances psychologiques et sociales, et de l'état de discrimination exercé contre eux en raison de la situation économique, matérielle et sociale, et mettre un terme à la violence contre les femmes, qui a considérablement augmenté à la lumière de cette pandémie .

Treizièmement: Le Comité central appelle à adopter une approche particulière et positive à l'égard des Marocains du monde, et à œuvrer à accélérer le rythme de leur retour à leur pays avec dignité dans les meilleures conditions, et trouver une solution au problème des Marocains souhaitant retourner à leurs pays d'accueil.

Quatorzièmement: le Comité central condamne fermement toutes les tentatives désespérées de certaines entités pour nuire à la réputation de notre pays, en fabriquant des mensonges et des faits qui n'existent que dans leur imagination pleine de haine. Le Comité salue le sens patriotique élevé des citoyens qui affrontent volontairement ces actes odieux venant de l’extérieur, qui ne font que renforcer l'unité, la cohésion, la force et le patriotisme du front intérieur.

Quinzièmement: Le Comité condamne fermement les tentatives de l'entité usurpatrice israélienne de mettre en œuvre un plan d'annexion des colonies de Cisjordanie et de la vallée du Jourdain à Israël, et appelle les libres du monde à faire face à ce plan sioniste brutal qui détruira définitivement le processus de paix, compromettra la solution de deux États et plongera toute la région du Moyen-Orient dans une nouvelle génération de conflits et de guerres. Le Comité déclare également sa solidarité absolue avec le peuple palestinien et son soutien à son droit légitime de créer un État palestinien indépendant et uni avec sa capitale Al Qods Al Charif.


 






Avertissement : Il est à noter que la version officielle de ces publications demeure la version en arabe publiée sur le portail istiqlal.info




Inscription à la newsletter











Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube