Menu

La fédération nationale des fonctionnaires du ministère de la Jeunesse et des Sports dénonce les mensonges diffusés



Le transfert des directeurs régionaux n'est qu'une rumeur




La fédération nationale des fonctionnaires du ministère de la Jeunesse et des Sports dénonce les mensonges diffusés, soulignant que de telles pratiques sont motivées par des intérêts égoïstes et enfreignent les normes et contrôles en vigueur, et soumettent leurs propriétaires à des sanctions légales, soulignant que le mouvement de transition et tous les activités liées au fonctionnaire durant l'exercice de ses fonctions sont soumis à la loi de manière transparente.

La fédération nationale des fonctionnaires du ministère de la Jeunesse et des Sports, qui est affiliée à l'Union générale des travailleurs du Maroc, a indiqué que dans le cadre de son suivi continu des conditions des fonctionnaires du secteur de la jeunesse et des sports et de sa défense continue de leurs intérêts, elle a confirmé que l'information circulant sur le transfert des directeurs régionaux au ministère est sans fondement, et ce ne sont que des mensonges qui visent à distraire les travailleurs du secteur de leurs vrais problèmes.

La fédération précise que les responsables du ministère de la Jeunesse et des Sports nient catégoriquement cette nouvelle, et la considèrent comme une sorte de confusion et d’interférence à laquelle sont habitués ceux qui n'ont d'autre travail que de pêcher en eaux troubles, notamment après les nouvelles orientations dans lesquelles le ministre était impliqué, visant à rompre avec la mesure basée sur la rumeur et les intérêts personnels étroits.

La fédération a ajouté que les responsables du ministère louent les services fournis par les directeurs régionaux, et les grands rôles qu'ils ont joué tout au long de la période de confinement, et que le ministère ne prendra aucune mesure sauf dans le cadre du respect de la loi.
 






Avertissement : Il est à noter que la version officielle de ces publications demeure la version en arabe publiée sur le portail istiqlal.info




Inscription à la newsletter











Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube