Menu

La fuite des cerveaux marocains prend des proportions alarmantes



La fuite vers l’Eldorado a contaminé aussi les cerveaux marocains comme les médecins, les professeurs, les sportifs, les infirmiers et autres professionnels expérimentés. Un phénomène qui ne cesse de prendre de l’ampleur et qui inquiète les acteurs politiques dans notre pays.



Omar Hjira, député istiqlalien , a révélé que rien qu’en 2018, plus de 8.000 cadres administratifs et techniques, 1.200 hommes d’affaires, 600 ingénieurs et 630 médecins ont quitté le Maroc pour rejoindre les 5 millions des MRE à travers le monde. Hjira a indiqué que ces cadres, qui disposent pourtant d’un revenu stable, n’auraient jamais quitté leur pays s’ils avaient bénéficié de l’attention nécessaire de la part du gouvernement.

 



Hjira, qui intervenait lors de la séance plénière mensuelle de la chambre des représentants, souligne que cette fuite des cerveaux vers les Etats-Unis, le Canada et l’Europe est due au peu de considération qu’on donne aux capacités du peuple marocain et à la faiblesse de la réactivité du gouvernement à ses attentes. Ce phénomène est d’autant plus inquiétant, ajoute le député, que 70% des MRE portent différentes nationalités ou sont en cours de naturalisation. Et Hjira de préciser que la moitié des Marocains résidant dans plus de 100 pays sont nés l’étranger.

Voir toute l'intervention de Mr Hjira au parlement






Avertissement : Il est à noter que la version officielle de ces publications demeure la version en arabe publiée sur le portail istiqlal.info



Inscription à la newsletter











Portail Istiqlal.info


Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube