Menu

Le 13e congres de l'Organisation de la jeunesse istiqlalienne



L'occasion d'évaluer la performance de l'organisation avec la sagesse, l'objectivité et la responsabilité nécessaires

« Jeunes istiqlaliens, l'avenir du parti, et l'avenir de la nation sont entre vos mains, alors soyez digne de la confiance que nous mettons en vous »



Nizar Baraka a exprimé sa reconnaissance particulière pour la jeunesse du parti devant plus de 5000 congressistes lors de la séance d’ouverture  du treizième congrès de l’Organisation de la jeunesse istiqlalienne tenu au complexe international Moulay Rachid de Bouznika, en présence des invités de plusieurs pays amis et représentants des partis marocains, des membres du comité exécutif du parti, des anciens secrétaires généraux et membres de l’Organisation de la jeunesse istiqlalienne et des membres du conseil national.

Reconnaissance pour sa foi et sa croyance dans l’utilité de l’action politique, et sa détermination à procéder à ce choix difficile, à une époque où les campagnes antipolitiques ne cessent de se combiner, l'acteur politique est blâmé pour tous les échecs des affaires publiques et de la société, et la perpétuation des stéréotypes sur l'appartenance et la pratique partisane.
 

Les jeunes istiqlaliens ont toujours joué un rôle créatif, audacieux et influent dans la prise de positions du parti, élaborant des perceptions, des approches et des mesures dans la gestion, en particulier dans la promotion de réformes majeures. Ils sont le potentiel vital et durable du parti, véritable réservoir d'énergies et de capacités qui peut être un moteur de dynamisme et de rayonnement sur lequel le parti parie pour améliorer l'attractivité de l'offre au service des citoyens et des citoyens.
 

Se rappelant le leader Allal Fassi qui disait dans l’Allouka : « Les organisations des jeunes istiqlaliens sont maintenus de travailler pour former leurs membres… Illuminés, de bon cœur, plein de vitalité, avec un sens de responsabilité, assumant le fardeau du devoir, croyant, attachés à la religion, gagnés par des moyens légitimes, tenus à l’écart de tous les soupçons, cohérent dans les affaires, s'oubliant dans les services sociaux, résistant à l'ignorance et à l'analphabétisme, éditeurs de vertu et de liberté »


Le 13e congres de l'Organisation de la jeunesse istiqlalienne est l'occasion d'évaluer la performance de l'organisation avec la sagesse, l'objectivité et la responsabilité nécessaires, en évaluant et en misant sur les profits, dans le but d'améliorer la performance des jeunes du parti pour atteindre plus d'ambitions et de gains et continuer la lutte pour obtenir plus de droits dans divers domaines politiques, économiques, sociaux et culturels.
 

A cet égard le secrétaire général a indiqué que les questions relatives aux jeunes ont été au cœur de nombreux discours royaux où SM le Roi a souligné la nécessité de mettre les questions de jeunesse au cœur du nouveau modèle de développement, a renouvelé l'appel à une stratégie intégrée pour les jeunes, et a examiné les moyens les plus efficaces d'améliorer leurs conditions et d'ouvrir la porte à la confiance et à l'espoir pour l'avenir, à prêter attention au soutien aux petites et moyennes entreprises et au travail indépendant d'activités productives et intégrer les jeunes entrepreneurs et diplômés en facilitant leur accès aux prêts bancaires et leur permettre de lancer leur propre entreprise.


Nizar Baraka a énuméré une liste d'indicateurs et de chiffres indiquant la détérioration de la situation des Jeunes marocains sous le gouvernement actuel, où le chômage des jeunes, en particulier parmi la tranche de 15 et 24 ans, a atteint 26,5%, soit un quart des jeunes au Maroc sont au chômage, s'interrogeant sur le sort du plan gouvernemental qui promettait la création de 1 200 000 emplois, cause de la grande implication de jeunes qualifiés et instruits de différentes disciplines et secteurs sociaux, dans la série de l’exode des cerveaux.
 

Ce qui nécessite l'introduction d'un nouveau programme qui répondra à ce qui a été négligé, et qui tiendra compte des diverses transformations et paris de développement et des besoins des citoyens, en particulier des jeunes. Nouveau programme gouvernemental qui permettra à notre pays de s'engager dans une nouvelle phase avec une nouvelle génération de réformes, de stratégies et de mesures qui améliorent la confiance, et d'informer les jeunes de la réalité de la transition vers le nouveau modèle de développement, en les impliquant dans l'élaboration et la mise en œuvre de cette nouvelle politique intégrée dont le gouvernement tarde à le faire sortir.


Dans ce contexte, félicitant le chef du gouvernent pour le remaniement ministériel, Nizar Baraka  a ajouté que « Les technocrates sont acceptables dans la mesure où ils sont dans  l’intérêt de la nation, au service des intérêts des citoyens... Mais le citoyen attend des engagements clairs en matière d'emploi, de santé, d'éducation et de services de base, et attend le début de la mise en œuvre de la feuille de route de réforme menée par Sa Majesté le Roi dans de nombreux domaines... Par conséquent, une nouvelle confiance doit être contractée sur la base du programme gouvernemental, afin de redonner espoir aux citoyens et aux citoyens, en particulier aux jeunes ».

Enfin de son discours Nizar Baraka a rappelé l’Allouka qui est toujours d’actualité « Jeunes istiqlaliens, l'avenir du parti, et l'avenir de la nation sont entre vos mains, alors soyez digne de la confiance que nous mettons en vous » car grâce à leur implication positive dans les transformations que la société connaît en s'accrochant à l'identité nationale tout en s'ouvrant aux valeurs humaines que le décollage économique et de développement de notre pays se réalisera.





Avertissement : Il est à noter que la version officielle de ces publications demeure la version en arabe publiée sur le portail istiqlal.info



Inscription à la newsletter






Mizane l'application mobile "All in one du Parti de l'Istiqlal





Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube