Menu

Le député Abdelouahed El Ansari interpelle le Chef du Gouvernement



Effraction du bureau d'un avocat à Casablanca porte atteinte à la profession d'avocat




Le bâtonnier et député Abdelouahed El Ansari a adressé une question écrite urgente au Chef du Gouvernement, déclarant que dans une précédente alarmante et contraire à toutes les lois et coutumes réglementant l'exercice de la profession d'avocat aux niveaux national et international, le cabinet du professeur Houssin Talbi, avocat au barreau de Casablanca, a été pris d'assaut et a été vidé de tout ce qu’il contenait, y compris les dossiers de ses clients qui comprenait bon nombre de leurs droits et intérêts en plus de leurs secrets qui lui ont été confiés.

Ce qui est étrange, ajoute le député, selon ce qui est diffusé, cela a été fait sous le contrôle des autorités administratives dont les tâches sont censées protéger les intérêts et la sécurité des citoyens et assurer la bonne application de la loi.

Puisque le cabinet de l'avocat est entouré de nombreuses garanties juridiques, qui ont été longtemps ignorées et violées malheureusement, quelles sont les mesures que vous avez l'intention de prendre, Monsieur le Chef du Gouvernement, contre les personnes impliquées dans cette effraction et violation, d'une manière qui garantit l'exercice de la profession d'avocat conformément aux conditions qui lui permettent d'accomplir sa noble mission, afin de consolider l'état de droit et de dissuader tout auteur de cela.
 






Avertissement : Il est à noter que la version officielle de ces publications demeure la version en arabe publiée sur le portail istiqlal.info




Inscription à la newsletter











Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube