Menu

Le groupe Istiqlalien de la Chambre des représentants accueille les professionnels de la pêche côtière



- Le ministère de tutelle a marginalisé les professionnels et poussé le secteur vers de la faillite
- Abandonner le secteur de la pêche dans sa crise structurelle affectera le pouvoir d'achat des citoyens
- Le groupe Istiqlalien est toujours impliqué dans le soutien des professionnels de la pêche




Noureddine Moudian, chef du groupe Istiqlalien à la Chambre des représentants, a reçu une délégation de représentants des professionnels de la pêche côtière au Maroc, à savoir des responsables de la Fédération des Chambres de pêche maritime et de la Confédération nationale de la pêche côtière du Maroc. M. Moudian était accompagné de Mme. Saida Ait Bouali, chef du Comité des secteurs sociaux à la Chambre des représentants, et de M. Abdelghani Lahlou, directeur du groupe Istiqlalien et des cadres administratifs du groupe. La rencontre, qui a eu lieu dans la soirée du mardi 15 septembre 2020, au siège du Parti de l’Istiqlal à Rabat, a été l'occasion de faire le point sur les problèmes les plus importants dont souffre le secteur et les moyens de faire face à ces problèmes, afin qu'il puisse jouer son rôle vital dans le développement économique et social.

Noureddine Moudian a souligné que le groupe Istiqlalien de la Chambre des Représentants est toujours impliqué dans le soutien des professionnels de la pêche, à travers des initiatives législatives et le suivi du travail du gouvernement, annonçant la volonté à organiser un forum d'étude auquel tous les acteurs participeront, dans le but de définir une feuille de route capable de lever les contraintes et les déséquilibres, et rendre le secteur de la pêche l'un des piliers du développement de l'économie nationale dans le cadre du nouveau modèle de développement.

M. Moudian a souligné que cette réunion vient après la rencontre tenue par M. Nizar Baraka, le secrétaire général du Parti de l’Istiqlal avec des représentants de ce secteur, qui est une affirmation de l'implication du Parti de l’Istiqlal avec ses différentes structures et institutions dans toutes les initiatives visant à améliorer les conditions matérielles des professionnels et à assurer une contribution effective des secteurs productifs au développement économique et social pays.

M. Mohamed Oumouloud, Président de la Fédération des Chambres de Pêche, a souligné qu’il y a une politique intentionnelle et délibérée visant à nuire au secteur côtier et traditionnel. Le ministère de tutelle a marginalisé les professionnels et a fait abstraction de toutes les initiatives susceptibles de sortir ce secteur vital de la crise structurelle alors qu’elle a porté plus d'intérêt pour d'autres secteurs.

M. Larbi Mhidi, de la Confédération nationale de la pêche côtière au Maroc, a souligné la nécessité d'accélérer le traitement des problèmes auxquels le secteur est confronté afin d’éviter une faillite totale, dont les conséquences seront la perte d'opportunités d'emplois, l'arrêt de la production, l'augmentation du chômage, en plus des dizaines de milliers de familles qui seront parmi les victimes directes de cette crise.

Les participants à cette réunion ont souligné que le secteur de la pêche côtière est en train de mourir, et que le retard dans la résolution de sa crise aura de graves répercussions sur les plans économique et social, soulignant la paralysie totale que connaît l'activité de ce secteur dans les régions du nord, à savoir à Al Hoceima et Tanger.






Avertissement : Il est à noter que la version officielle de ces publications demeure la version en arabe publiée sur le portail istiqlal.info




Inscription à la newsletter










Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube