Menu

Le retard dans le remaniement ministériel dénoncé lors de la Réunion du Comité Exécutif du Parti de l’Istiqlal à Tantan



Organisation des forums régionaux en novembre prochain



Le Comité Exécutif du Parti de l'istiqlal a tenu, le 24 septembre, en marge du rassemblement massif de Tantan, une réunion sous la présidence du Secrétaire Général, M. Nizar Baraka. Etaient au menu les derniers événements caractérisant la scène politique et les dossiers relevant des activités organisationnelles du Parti.
 
 
A l'entame de cette réunion, le Comité Exécutif s'est intéressé au remaniement ministériel attendu, exprimant à cet égard, avec regret, le retard enregistré qui fait perdurer l'attentisme, et ceci en dépit de la sensibilité d'une période alarmante. Le coût en est élevé aux niveaux économique et social, en raison du repli de l'économie nationale, du recul de l'investissement et du manque d’implication envers les intérêts des citoyens.
Dans ce même registre, le Comité Exécutif souligne que le remaniement ministériel ne doit être ni une fin en soi, ni soumis à la logique de la complaisance partisane, ou encore de l'intérêt personnel ou catégoriel.

Celui-ci devra incontestablement être un moyen d'ériger l'action gouvernementale en une nouvelle étape, comme prônée par Sa Majesté le Roi Mohammed VI dans le discours du Trône, et assurer le lancement d'une nouvelle génération de politiques publiques garantissant cohérence et convergence des stratégies et programmes sectoriels, à même de faire émerger de nouvelles compétences capables d'élaborer une nouvelle génération de pactes et de réformes dans le cadre du nouveau modèle de développement escompté.
Le CE s'alarme, par ailleurs, de la crise qui sévit dans notre pays au niveau politique, économique et social, et engage le gouvernement de définir les priorités de la prochaine étape, explorer les mesures immédiates et urgentes, dans le but de mettre en place les conditions permettant de regagner confiance et espoir dans la vie publique.

Cette réunion a revu, en détail, les dernières activités du parti, à savoir le forum de réflexion tenu le week-end dernier à Salé, qui s'est penché sur les pistes de sortie de la crise et les impératifs pour renouer avec la confiance des citoyens, puis l'imposant meeting à Tantan, mettant à l'index les différentes problématiques de la région Guelmim-Oued Noun, plus particulièrement l'accès à l'emploi, aux services sociaux, à l'eau ainsi que le problème du foncier.

Le CE précise dans son communiqué qu'il continuera sa dynamique partisane en organisant des forums régionaux en novembre prochain.

Samir ZERRADI l'Opinion
 





Avertissement : Il est à noter que la version officielle de ces publications demeure la version en arabe publiée sur le portail istiqlal.info



Inscription à la newsletter






Mizane l'application mobile "All in one du Parti de l'Istiqlal





Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube