Menu

Noureddine Moudian: Les dimensions économique et sociale sont deux objectifs principaux de la régulation de la culture du cannabis



Le projet de loi devrait libérer les agriculteurs de la peur et parvenir à un développement durable dans les zones concernées




M. Noureddine Moudian, chef du groupe Istiqlalien à la Chambre des Représentants, a confirmé que le projet de loi sur l’usage légal du cannabis s'inscrivait dans un contexte international qui rétablissait la considération pour cette plante à travers son exploitation dans les domaines industriel et médical, et qui contribuera au développement économique et social, soulignant que les dimensions économique et sociale constituent deux objectifs principaux de la légalisation et la régulation de la culture du cannabis dans notre pays.

Lors d'une réunion d'étude organisée par le groupe Istiqlalien, le mardi 27 avril 2021, sous la présidence de M. Nizar Baraka, secrétaire général du Parti de l'Istiqlal, M. Noureddine Moudian a expliqué que le groupe Istiqlalien a été le premier à évoquer ce sujet à de nombreuses reprises, et il a également présenté un projet de loi relative à la culture, l'industrialisation et la commercialisation du cannabis, depuis 2013. Une proposition qui interfère avec le projet de loi actuel dans de nombreuses dispositions et objectifs, soulignant que ce dernier peut être un pionnier dans notre pays et dans le monde, il doit donc remplir toutes les conditions du succès.

Noureddine Moudian a souligné que le projet de loi doit libérer les résidents et les agriculteurs de la peur et de la poursuite, et leur permettre d'avoir les moyens de faire progresser leurs zones qui souffrent d'exclusion et de marginalisation.

Le projet de loi vise à établir un cadre juridique permettant le développement d'activités pour l'usage médical du cannabis, ainsi que des usages cosmétiques et industriels, conformément aux obligations internationales du Maroc, ainsi que d'exploiter rapidement les opportunités offertes par le marché du cannabis et d'attirer acteurs internationaux dans ce domaine.
Le projet vise également à mettre en place un système de surveillance et de suivi efficace dans le but d'empêcher tout changement dans le cours du cannabis et de ses dérivés vers des fins commerciales illicites.






Avertissement : Il est à noter que la version officielle de ces publications demeure la version en arabe publiée sur le portail istiqlal.info



Inscription à la newsletter










Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube