Menu

OFI : Forum international des femmes "Khnata Bennouna"



Le parti est la première organisation politique à accorder une attention particulière aux questions relatives aux femmes, sur la base de sa croyance profonde dans son rôle sociétal et de la nécessité de sa participation active à l’effort de développement



Sous le slogan «Autonomisation politique et soutien à la participation démocratique des femmes au Maroc», l’organisation de la femme istiqlalienne a organisé le «Forum international des femmes Khnata Bennouna» le 26 octobre 2019 au complexe international de Bouznika.

Forum qui a connu la participation des représentantes des organisations féminines, des personnalités diplomatiques, politiques, médiatiques et artistiques du monde arabe, d’Afrique et d’Europe ainsi que 500 compétences féminines istiqlalienne.

«Khnata Bennouna est considéré comme patriotique, combattante, a cru en l'importance du rôle de l'intellectuel actif dans la société, avocate de la cause de sa patrie, qui n’a pas hésité à utiliser sa pensée nationale, patriotique et islamique pour soutenir et défendre de nombreuses causes islamiques et humanitaires, son parcours littéraire est une brillante épopée créative depuis le début des années 1960,

« Voici ma fille et la fille du Maroc », avait dit feu Allal El Fassi à son sujet».


Hommage rendu à la grande militante par le secrétaire général, Nizar Baraka, lors de son discours à l’occasion de sa participation à ce forum présidée par Khadija Zoumi, présidente de l’organisation de la femme istiqlalienne.


Le parti est la première organisation politique à accorder une attention particulière aux questions relatives aux femmes, sur la base de sa croyance profonde dans son rôle sociétal et de la nécessité de sa participation active à l’effort de développement, souligne Nizar Baraka.

Il a aussi exprimé sa fierté que la promotion des droits des femmes et de leur pleine citoyenneté était enracinée dans l’intellectuel, l’équilibre politique et des membres du Parti de l’Istiqlal et avait établi son propre corpus d’uniformité et un pilier essentiel dans sa littérature, sa programmation et son élévation.


Nizar Baraka a remercié les organisatrices pour le choix du slogan, qui n’est dissimulable à personne, qui interroge tout le monde sur la nécessité d’assurer les droits des femmes dans leurs diverses dimensions humaines, politiques, économiques, sociales et culturelles, invoquant dans la même contexte ce que le leader Allal fassi avait écrit dans «Anakd Adati»

«Chaque renaissance qui ne prête attention qu'au côté des hommes, n’est qu’un revers et une détérioration qui ne mènera jamais au bien».


Notant que le Parti de l’Istiqlal a toujours fait des questions féminines un combat permanent pour garantir leurs droits et a rendu l'avancement de leurs conditions au cœur de la construction démocratique, institutionnelle et de développement en tant qu'acteur contribuant à l'action de développement.


Les réformes constitutionnelles et juridiques, les mesures et les prises pour renforcer l'autonomisation politique des femmes et renforcer leur présence et leur représentation dans la vie politique ou publique ne sont pas à la hauteur des exigences attendues ajoute Nizar Baraka, surtout que l’augmentation du rythme de la participation politique des femmes reste inférieure à la limite recherchée, car le statut des femmes est encore fragile et la discrimination est encore profonde.


Appelant le gouvernement à une approche positive des questions féminines au lieu de l'approche lente, hésitante quand à la mise en place des stratégies relatives à la parité, les prescriptions constitutionnelles et les lois, ainsi que les programmes publics liés à l’autonomisation politique des femmes, à la promotion de leur participation et à la garantie de leurs droits politiques, économiques, sociaux et culturels.


Les femmes, aujourd’hui, n’ont plus besoin de subventions pour jouir de leurs droits, de les autonomiser politiquement et de renforcer leur participation au processus démocratique car l’évolution sociale et les accumulations quantitatives et qualitatives que les femmes ont enregistrées dans de nombreuses stations militantes, pensée sociale mûre qui a établi sa compétence et sa capacité, apte à obtenir ses droits en tant que naissance naturelle au sein de la société à travers un travail social sophistiqué et positif dans tous les domaines économiques, sociaux, politiques et culturels.

Signalant à la fin de son discours, que le parti compte sur l'Organisation de femme istiqlalienne pour prendre l'initiative et renforcer ses efforts pour créer les conditions d’une véritable autonomisation et d’une pleine citoyenneté.






Avertissement : Il est à noter que la version officielle de ces publications demeure la version en arabe publiée sur le portail istiqlal.info



Inscription à la newsletter






Mizane l'application mobile "All in one du Parti de l'Istiqlal





Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube