Menu

Ottomane Tarmounia succède à Omar Abassi



Les travaux du 13e congrès de l’organisation de la jeunesse istiqlalienne se sont caractérisés essentiellement par la transparence dans le traitement des différentes questions soulevées lors du congrès.



Les travaux du 13e congrès de l’organisation de la jeunesse istiqlalienne, placé sous le thème "Les jeunes… compétences pour la patrie" se sont caractérisés essentiellement par la transparence dans le traitement des différentes questions soulevées lors du congrès. Le travail de cette station organisationnelle s'est étendu sur quatre jours, y compris le symposium de la conférence, qui s'est tenu le jeudi 17 octobre, couronné par l'élection des membres du Comité central, l'élection du nouveau secrétaire général, Ottomane Tarmounia, succédant à Omar Abassi. Les congressistes ont également élu Mansour Lambarki, président du conseil national et Rochdi Ramzi président du comité d'arbitrage et de suivi, ainsi que l'élection des membres du nouveau bureau exécutif.

Les congressistes ont rendu hommage à Sidi Mohammed Ould Errachid pour les grands efforts qu’il a déployés afin de fournir les conditions nécessaires pour la réussite de ce congrès, ont salué aussi le travail considérable accompli par la Commission nationale préparatoire présidé par Mansour Lambarki et les efforts considérables déployés par Omar Abassi, ancien secrétaire général de l'organisation, afin de maintenir le leadership de la jeunesse istiqlalienne de la scène politique de la jeunesse dans notre pays. Ce congrès doit aussi sa réussite à Mayara Naama, membre du comité exécutif du parti et secrétaire général de l’UGTM, qui a présidé ses travaux avec responsabilité et sérieux.


Bien que le congrès se déroule dans un contexte international, régional et national ambigu, les congressistes soulignent que l'Organisation continue de mener à bien sa noble mission de lutte dans l'accomplissement de son patrimoine historique et militant, riche en attitudes et initiatives nationales, déterminée à accomplir les énormes tâches et responsabilités de l'organisation. Elle attend que justice soit faite pour les jeunes marocains, qui souffrent de toutes sortes de marginalisations et d'exclusions, à la lumière de politiques gouvernementales contraires à leurs intérêts, à leurs droits et à leurs aspirations justes et légitimes.


Dans ce sens les congressistes conclue dans le communiqué final :
 

- Au niveau international, le congrès considère que l’actuel ordre mondial fondé sur le capitalisme est l’instrument hideux par lequel les grandes puissances tentent d’étendre leur contrôle politique et leur domination économique sur les pays pauvres.
 

-Au niveau arabe, Le développement et la stabilité dans le monde arabe sont fortement liés à la dignité des citoyens arabes en général et des jeunes en particulier, et à leur droit à une vie digne et sûre loin des guerres qui tue les rêves et les espoirs de la jeunesse arabe.


- Au niveau de la cause palestinienne, elle reste toujours au centre des intérêts des peuples des pays islamiques et arabes, notamment le peuple marocain, dans ce contexte les jeunes istiqlaliens précisent que la dignité arabe restera précaire, tant que ce dossier ne trouvera pas son chemin pour s’établir par le retour des réfugiés palestiniens dans les terres dont ils ont été déplacés en 1948 et rejetant catégoriquement ce qui est maintenant connu comme l’affaire du siècle.
 

- Au niveau africain, saluant les nombreuses visites faites par Sa Majesté le Roi à de nombreux pays africains fraternels et amis, qui ont abouti au retour du Maroc à l'Organisation de l'Union Africaine en 2017, contribuera sans aucun doute à la réalisation de toutes ces ambitions, en accélérant les progrès économiques dans le cadre de la politique sud-sud, au profit du Royaume et de l'Afrique subsaharienne. Ouverture qui ne peut être que bénéfique pour notre cause territoriale.


- Au niveau de notre cause territoriale, apprécie les positions du parti sur l'évolution récente de notre dossier d'intégrité territoriale, elle exige une fois de plus le téléchargement immédiat du projet d'autonomie comme solution volontaire et politique pour le Royaume du Maroc. Il appelle à ouvrir un débat public parmi les jeunes des régions du sud et de tout le pays afin de les sensibiliser à ce projet et de le considérer comme faisant partie d'un grand projet national qui vise essentiellement à renforcer l'expérience démocratique dans le pays et le succès du nouveau modèle de développement.
 

- Au niveau de la régionalisation, le succès du projet avancé de régionalisation dépend du renouvellement des générations chargées de gérer les affaires locales et régionales basé sur la compétence, de la culture de gestion et des valeurs fondées sur l'efficacité et la gouvernance, pour parvenir à la réconciliation entre toutes les composantes du peuple.


Enfin les congressistes ont salué le grand rôle du parti dans l'opposition, qui a été relancé par les positions exprimées dans diverses stations et événements, en réaction aux attentes des citoyennes et des citoyens, et l’implication et la responsabilité de défendre les intérêts des marocains surtout suite au grave recul des gains démocratiques politiques, qui conduira à l'affaiblissement de l'action politique, et affaiblira le rôle des partis qui travaillent dur par le cadrage et la formation pour doubler le taux d'engagement politique, en conformité avec la constitution.






Avertissement : Il est à noter que la version officielle de ces publications demeure la version en arabe publiée sur le portail istiqlal.info



Inscription à la newsletter






Mizane l'application mobile "All in one du Parti de l'Istiqlal





Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube