Menu

Plusieurs régions rurales souffrent toujours d’une grave pénurie d’eau potable





Le taux de raccordement de l’eau qui atteint 97%, selon le ministre de l’Equipement, n’est pas suffisant pour résoudre le problème de l’eau dans le monde rural précise le député Saleh Oughbal lors de La séance plénière hebdomadaire du 21 octobre 2019 de la chambre des représentants.
 

Plusieurs régions rurales souffrent toujours d’une grave pénurie d’eau potable, malgré le projet la région d'Ain Al-Louh pour approvisionner la population qui n’a pas atteint l’objectif attendu. Dans ce sens Oughbal a suggéré que le centre de M'rirt fera le processus de filtrage de l'eau, en accélérant les ratios effluents de l'eau d’une meilleur qualité de santé à moindre coût financier bénéficiant des sources d’eau de l'oued Oum-er-Rbia, afin de préserver la santé de la population des effets des eaux salinés.






Avertissement : Il est à noter que la version officielle de ces publications demeure la version en arabe publiée sur le portail istiqlal.info



Inscription à la newsletter






Mizane l'application mobile "All in one du Parti de l'Istiqlal





Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube