Menu

Treizième congrès de l'Organistion de la jeunesse istiqlalienne



« Jeunesses... compétences pour la patrie »



Sous le thème « Jeunesses... compétences pour la patrie », la séance d’ouverture du treizième congrès de la jeunesse istiqlalienne se tiendra aujourd’hui à 16h au Complexe international Moulay Rachid de Bouznika, sous la présidence du secrétaire général, Nizar Baraka. Ce congrès qui se tiendra le 18-19-20 octobre, est une étape d’autocritique et d’évaluation, pour la jeunesse istiqlalienne fortement impliqué dans l’action politique.


Occasion aussi pour approfondir le débats déjà commencé lors des congrès régionaux sur les questions qui attirent l'intérêt des jeunes des régions sur les questions économiques, sociales, politiques et culturelles aux niveaux national, régional et territorial et l’ incapacité du gouvernement à gérer un certain nombre de dossiers sensibles dans le secteur de la jeunesse et les problèmes auxquels il est confronté, notamment les dossiers relatifs au chômage, à l'éducation, à la santé et à la corruption.


Congrès qui sera réussi sans doute grâce à l’enthousiasme, la motivation et l’esprit des 5000 congressistes et surtout grâce au travail et l’organisation du comité préparatoire à qui le comité exécutif a rendu hommage dans son dernier communiqué pour le travail accompli « le comité exécutif du parti a salué l’esprit d’unité et d’harmonie qui a imprimé les travaux du comité préparatoire, la haute responsabilité exprimée par les jeunes istiqlaliens, leur implication collective dans cette importante station organisationnelle dans la vie de cette solide Organisation ainsi que la qualité des documents politiques et intellectuels qui ont été préparés ».


Enfin ce congrès qui sera présidé par, Naama Mayara, secrétaire général de l’UGTM et membre du comité exécutif, est une consécration de l’option démocratique du parti de l’Istiqlal, un moyen de rétablir la confiance des jeunes dans l’action politique et permettre aux jeunes, qui représentent la majorité de la population du pays et son avenir, de jouer pleinement leur rôle dans la vie politique et surtout traduire l’intérêt royal accordé à la jeunesse. «Nous appelons à l’élaboration d’une nouvelle politique intégrée dédiée aux jeunes. Axée fondamentalement sur la formation et l’emploi, celle-ci devrait avoir le potentiel nécessaire pour proposer des solutions réalistes aux problèmes réels des jeunes».






Avertissement : Il est à noter que la version officielle de ces publications demeure la version en arabe publiée sur le portail istiqlal.info



Inscription à la newsletter






Mizane l'application mobile "All in one du Parti de l'Istiqlal





Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube